La cabane est un lieu familier que l’on érige pour se protéger d’une nature inhospitalière.
Ce contraste entre domesticité et fortification est à l’essence de notre réflexion. Poussé à l’extrême il donne naissance à un lieu offrant l’intimité d’un boudoir et la protection d’un fort.
Construit par un appareillage de blocs comme les remparts du fort de Tamié, notre cabane s’apparente à l’extérieur à un monolithe flottant au-dessus de la basse végétation.
Les caissons préfabriqués de modénatures variables qui constitue la cabane sont traités sur leurs faces extérieures selon la technique ancestrale du bois brulé Shou-sugi-ban et confère au volume sa présence austère et énigmatique sur le promontoire.

Difficile à pénétrer, le fort offre finalement un intérieur inattendu.
L’épaisseur inégale des éléments préfabriqués génère un espace topologique à l’agencement archaïque, une caverne de bois intime que chacun peut s’approprier comme il l’entend.

L’appareillage se vide vers le fond de la cabane, la caverne s’ouvre sur la vallée et invite à contempler la vue généreuse qui s’étend sur plusieurs kilomètres.
Comme par accident, quelques discrètes meurtrières se dégagent dans le calepinage des caissons et permettent de scruter les environs sans être vus.
Plutôt qu’un belvédère ouvert soulignant la vue, notre donjon troglodyte pousse à se retourner vers l’imaginaire de l’enfance et la poésie d’un ermitage temporaire dans la nature.

NOS PARTENAIRES

Communauté de Communes des Sources du Lac d'Annecy   la soierie Office de tourisme des Sources du lac d'Annecy Département de la Haute-Savoie   Région Auvergne-Rhône-Alpes   Pays du lac d'Aiguebelette   Ministère de la culture   France Bleu - Pays de Savoie